jeudi 19 mars 2020
J1 08h30 > 08h45 Session inaugurale
  • Orateurs : F. Frédéric COSTES (Clermont-Ferrand), N. Nicolas ROCHE (Paris)
J2 08h45 > 10h00 EFX et réadaptation
L’EFX est l’examen de choix pour comprendre les mécanismes responsables de la dyspnée d’un patient présentant une maladie respiratoire chronique. L’intérêt de ces épreuves fonctionnelles est de quantifier la sévérité du handicap fonctionnel, de prédire le pronostic d’une pathologie et de proposer un programme de réadaptation à l’exercice personnalisé. Pourtant sa place dans la stratégie d’évaluation avant un stage de réadaptation respiratoire est discutée.
  • Modérateurs : N. Nicolas ROCHE (Paris), R. Ruddy RICHARD (Clermont-Ferrand)
08h45 INT1 Comment évaluer le risque cardiovasculaire en pratique ? > F. François CARRÉ (Rennes) 09h20 INT2 POUR : L’EFX est utile en Réhabilitation Respiratoire ? > R. Rémi GAUTHIER (Amiens) 09h40 INT3 CONTRE : L’EFX est utile en Réhabilitation Respiratoire ? > D. David DEBEAUMONT (Rouen)
PAUSE1 10h00 > 11h00 Pause 1ère partie
Pause et Visite commentée des affiches - 1ère partie
J3 11h00 > 12h30 La réadaptation de demain
La réadaptation respiratoire est reconnue par toutes les sociétés savantes (françaises et internationales) comme étant un des éléments fondamentaux du traitement de la BPCO ; pourtant, à peine 5 à 10% des patients en bénéficient. Ce constat navrant sur l’inadéquation entre l’offre et le besoin nous oblige à une réflexion sur le fonctionnement futur de nos structures et de nos prises en charge afin que la réadaptation reste centrée sur les besoins, les attentes des patients et de leur entourage.
  • Modérateurs : D. Dominique VALEYRE (Bobigny), B. Bruno HOUSSET (Créteil)
11h00 INT5 Les difficultés d’accès aujourd’hui, et demain ? > S. Sandrine STELIANIDES (Paris) 11h30 INT7 Demain, la place des aidants > J-M. Jean-Marie GROSBOIS (Pérenchies) 12h00 INT9 Quelles réadaptations pour quels patients, demain ? > F. Frédéric COSTES (Clermont-Ferrand)
J4 11h00 > 12h30 Le muscle pour aller plus loin
Il est maintenant bien établi que la BPCO est associée à une dysfonction des muscles locomoteurs, en particulier du quadriceps. Sur le plan des performances, on constate une force musculaire maximale diminuée d’environ 30%, une fatigabilité augmentée et une endurance diminuée. Au niveau structurel, il existe une diminution de la surface de section musculaire, de la proportion de fibres de type I oxydatives, ainsi que de la densité capillaire. Enfin, sur le plan biochimique, la capacité enzymatique oxydative du muscle est diminuée. L’origine de cette dysfonction musculaire est multifactorielle, l’inactivité physique étant une cause fréquemment évoquée. Toutefois, si l’entraînement à l’effort améliore la fonction musculaire, la correction de ces anomalies n’est que partielle pour la masse et la capacité oxydative musculaires. Quel est l’intérêt d’explorer la fonction musculaire avant un stage et de réhabilitation respiratoire et quels sont les apports des études in vitro ou du modèle de réanimation pour comprendre ces adaptations et leurs éventuelles corrections ?
  • Modérateurs : F. François MALTAIS (Québec), G. Grégory REYCHLER (Bruxelles)
11h00 INT4 Le muscle est-il réellement exploré en réhabilitation respiratoire ? > D. Didier SAEY (Québec) 11h30 INT6 Effets de la réhabilitation respiratoire sur le muscle : quels apports de la recherche fondamentale ? > P. Pascal POMIES (Montpellier) 12h00 INT8 Dysfonction musculaire induite par la réanimation : quelle place pour la réhabilitation ? > S. Stéfan MATECKI (Montpellier)
Sy1 12h45 > 14h15 Symposium 1
Sy2 12h45 > 14h15 Symposium 2
J5 14h30 > 16h00 Prise en charge personnalisée des pathologies obstructives de la femme
Session organisée avec le groupe de travail Santé de la femme

Il semble que la BPCO chez la femme présente plus souvent un phénotype particulier, avec un retentissement fonctionnel et sur la qualité de vie plus marqués. L’efficacité des traitements pourrait être différente, en particulier, en ce qui concerne le sevrage tabagique et la réhabilitation respiratoire.

  • Modérateurs : H. Hakima OUKSEL (Angers), C. Chantal RAHERISON (Bordeaux)
14h30 INT10 Impact du genre sur les résultats de la réadaptation respiratoire à domicile à court et long terme chez les personnes atteintes de BPCO > J-M. Jean-Marie GROSBOIS (Pérenchies) 15h00 INT11 BPCO de la femme : une prise en charge spécifique ? > M. Maéva ZYSMANN (Nancy) 15h30 INT12 Réhabilitation et comorbidités cortico-induites dans l'asthme sévère > A. Alain BERNADY (Cambo-Les-Bains)
J6 14h30 > 16h00 Réhabilitation respiratoire et parcours de santé
Session organisée avec le groupe de travail F3R

La réhabilitation respiratoire est un processus continu, évolutif, jamais définitif. Il est recommandé d’entretenir les bénéfices acquis (activités physiques, observance au traitement, projets de vie, diététique) de la réhabilitation respiratoire au-delà du stage initial, et toute la vie durant. Aujourd’hui, tel qu’il est organisé, le système de santé français ne peut assurer toutes les demandes de réhabilitation respiratoire potentielles sans une adaptation et un développement d’organisations alternatives.

  • Modérateurs : R. Rémi GAUTHIER (Amiens), G. Gilbert LAIR (Draguignan)
14h30 INT38 La réhabilitation à long terme en réseau de santé : le point au bout de 5 ans de suivi de patients BPCO > C. Christian PRÉFAUT (Montpellier) 15h00 INT39 De l’incitation hygiéno-diététique à l’intégration d’interventions non médicamenteuses (INM) personnalisées dans les parcours de santé > T. Tamila ROSLYAKOVA (Montpellier) 15h30 INT40 Comment améliorer l’accès à la réhabilitation respiratoire : pertinence des parcours de santé > D. Daniel BAJON (Saint-Orens De Gameville)
J7 14h30 > 16h00 Session Patients
Session organisée avec la FFAAIR
  • Modérateurs : M-A. Marie-Agnès WISS-LAURENT (Ffaair), J-P. Jean-Paul VASSEUR (Calais Respire)
14h30 INT44 « Retour à la vie, Daniel, un patient » 15h00 INT45 Un tour de France en vélo d'appartement pour tous les malades BPCO > D. Daniel CLOIX (Solid’Air 71) 15h30 INT46 Le souffle en marche > G. Gilles GODARD (Apress Cerdagne)
J8-At1 14h30 > 16h00 EFX : de l'acquisition au compte-rendu
L’EFX est un outil nécessaire pour évaluer l’intolérance à l’exercice et les facteurs limitant l’activité physique ; sa réalisation et son interprétation doivent répondre à une méthodologie rigoureuse. L’intérêt de cette session est de nous éclairer sur les modalités de réalisation et les notions à connaitre pour analyser, comprendre, interpréter et rédiger le compte-rendu.
  • Orateurs : R. Ruddy RICHARD (Clermont-Ferrand), F. Fares GOUZI (Montpellier)
J8-At2 14h30 > 16h00 Activités de la vie quotidienne et maladies respiratoires chroniques
Les maladies respiratoires chroniques sont responsables d’une dyspnée d’effort qui entraîne une pénibilité pour de nombreuses activités de la vie quotidienne ou de loisirs participant à la dégradation de la qualité de vie. De plus, la réduction des activités physiques impacte le pronostic des patients. La reprise d’activités devient alors un enjeu majeur de leur prise en charge : comment choisir les activités physiques adaptées et réalisables au quotidien ? Comment faciliter et encourager l’activité physique ?
  • Orateurs : A. Agnès MARTIN (Angers), A. Amélie FUCHS (Chambéry), N. Nathalie HOOMANS (Orléans)
J8-At3 14h30 > 16h00 Comment initier un réentrainement, y compris O2 à l'exercice ?
Il n’y a pas de modalité préférentielle de réentraînement mais il existe quelques principes de base à respecter, en terme d’intensité, de durée et de nombres de séances. La progression au cours des séances se fait selon la tolérance du patient et l’objectif du programme. Chez les patients les plus sévères, notamment, après une exacerbation ou un séjour en réanimation, l’électrostimulation des membres inférieurs peut être proposée. Les indications d’oxygénothérapie pendant l’exercice seront également abordées.
  • Orateurs : F. Fabrice CARON (Poitiers), A. Anthony BENDER (Luxembourg)
J8-At4 14h30 > 16h00 ETP1 : Bilan éducatif partagé
Le bilan éducatif partagé résulte du partenariat entre l’équipe soignante, le patient et ses proches dans le cadre d’une démarche d’éducation thérapeutique. Ce moment d’échanges qui sera répété tout au long du suivi du patient, permet d’évaluer avec le patient où il en est, convenir avec lui des objectifs à atteindre et comment y arriver. Cet atelier discute des éléments indispensables à intégrer dans cette démarche.
  • Orateurs : P. Pascale SURPAS (Charnay), R. Rachel PARMENTIER (Sion)
J8-At5 14h30 > 16h00 La réhabilitation : une opportunité pour parler de la fin de vie ?
La fin de vie et tout ce qu’elle implique : perte d'autonomie, dégradation physique, mort - est un sujet souvent difficile à aborder. La réhabilitation respiratoire, en plus de ses objectifs habituels, peut également permettre d’offrir un cadre privilégié d’expression du patient sur les questions qu’il se pose et ses inquiétudes quant à son futur.
  • Orateurs : S. Sandrine STELIANIDES (Paris), G. Gaëlle TYWONIUK (Lille)
PAUSE2 16h00 > 16h30 Pause 2ème partie
Pause et Visite commentée des affiches – 2ème partie
J9 16h30 > 18h00 Dyspnée d’effort chez l’asthmatique : quelles causes et conséquences ?
Session organisée par le groupe Asthme et allergie – G2A

La dyspnée constitue un élément essentiel d’évaluation du contrôle de l’asthme. Son intensité est variable pour un même niveau d’obstruction bronchique, ce qui suggère l’implication d’autres mécanismes.
Il est donc extrêmement important de caractériser et mesurer la dyspnée de l’asthmatique car son profil peut être modifié de manière quantitative et qualitative par le contrôle de la maladie, les comorbidités et l’anxiété. Différents outils peuvent être utilisés dans cet objectif.
Par ailleurs, devant une présentation clinique atypique d’attaques d’asthme après un effort déclenchant (parfois accompagnées de dysphonie et de syncope), il faut évoquer une dysfonction des cordes vocales à confirmer par un examen ORL spécialisé.

  • Modérateurs : G. Gilles DEVOUASSOUX (Lyon), G. Gilles GARCIA (Le Kremlin-Bicêtre)
16h30 INT13 Comment évaluer le handicap dans l’asthme ? 17h00 INT14 Contrôle de l’asthme et dyspnée : évalue-t-on la même chose ? > C. Cécile CHENIVESSE (Lille) 17h30 INT15 Dysfonction laryngée à l’effort : quand y penser ? Comment faire le diagnostic ? > I. Iulia IOAN (Vandoeuvre-Lès-Nancy)
J10 16h30 > 18h00 La réhabilitation respiratoire de proximité : quoi de neuf avec l’acte kiné ?
Session organisée avec le groupe GTK

La réhabilitation respiratoire s’envisage aussi en dehors des structures spécialisées. Le nouvel acte kiné de réhabilitationtation respiratoire est une opportunité qui doit être utilisée à bon escient. Cette session permet une mise à jour du contexte légal de cette réhabilitation de proximité et de sa mise en pratique.

  • Modérateurs : E. Estelle VILLIOT-DANGER (Briançon), B. Bertrand SELLERON (Olivet)
16h30 INT31 La réhabilitation hors structure et le cadre législatif > M. Matthieu BREMOND (Tours) 17h00 INT32 Aspect médico-légal et prescription de la réhabilitation > P. Pascale SURPAS (Charnay) 17h30 INT33 Comment faire en pratique ? > R. Romain PICHON (Morlaix)
J11-At1 16h30 > 18h00 EFX : Cas cliniques
L’exploration fonctionnelle à l’exercice (EFX) est un examen majeur du patient dyspnéique permettant de suivre au cours d’un exercice la mobilisation de plusieurs systèmes : respiratoire, cardiovasculaire, hémodynamique, musculaire et métabolique. Elle nécessite donc une analyse des réponses fonctionnelles intégrée, rendant parfois son interprétation difficile. Cet atelier propose d’analyser et d’interpréter plusieurs cas cliniques.
  • Orateurs : J. Justine FRIJA (Paris), A. Anne BELLOCQ (Paris)
J11-At2 16h30 > 18h00 Muscles respiratoires : mesure, réentrainement
Les muscles sont particulièrement touchés chez les patients atteints de maladies respiratoires. La dysfonction des muscles respiratoires regroupe les déficits des muscles inspiratoires (diaphragme et intercostaux), expiratoires (abdominaux) ainsi qu’une asynergie abdominodiaphragmatique (respiration paradoxale). Leur réentrainement est une composante possible de la réhabilitation respiratoire et de l’amélioration de la qualité de vie du patient (dyspnée, endurance, etc.). Cet atelier décrit les moyens, appareils et méthodes à utiliser sur le plan pratique, comme l’interprétation des indicateurs d’efficacité.
  • Orateurs : M. Marc BEAUMONT (Morlaix), G. Grégory REYCHLER (Bruxelles)
J11-At3 16h30 > 18h00 Quel environnement pour maintenir les activités de réhabilitation à long terme ? Place des nouvelles technologies
L’efficacité de la réhabilitation respiratoire sur la qualité de vie des patients n'est plus à prouver, et ce quel que soit le mode choisi (domicile, centre spécialisé, hôpital, etc.). Cependant, pour être réellement efficace, elle nécessite probablement la réunion de plusieurs facteurs sur le long terme : un suivi régulier, une forte motivation du patient, des conditions économiques et matérielles favorables ou encore l’existence d’un centre proche du domicile en cas de réhabilitation en centre. Cet atelier discute de l’environnement optimal pour mettre en place et rendre accessibles des activités permettant de maintenir les acquis d’un stage de réhabilitation.
  • Orateurs : R. Rémi GAUTHIER (Amiens), B. Baptiste CHÉHÈRE (Brest), F-E. Francis-Edouard GRAVIER (Rouen)
J11-At4 16h30 > 18h00 ETP2 : Comment construire un atelier éducatif collectif en réhabilitation ?
L’objectif de cet atelier est de discuter avec des professionnels d’éducation thérapeutique du patient (ETP) la mise en place d’un atelier éducatif dans le cadre de la réhabilitation : définir ses objectifs, le situer dans une démarche ETP, comment l’intégrer dans le programme de réhabilitation, appréhender quelques techniques d’animation.
  • Orateurs : M. Monique CHAMBOULEYRON (Genève), H. Hakima OUKSEL (Angers)
J11-At5 16h30 > 18h00 Prise en charge de la dénutrition
La dénutrition est fréquente et de mauvais pronostic chez les patients insuffisants respiratoire chroniques Son dépistage et sa prise en charge font partie des programmes de réhabilitation respiratoire. Cette session fait le point sur les dernières avancées dans ce domaine.
  • Orateurs : F. Frédéric COSTES (Clermont-Ferrand), N. Nathalie MARTINS (Saint-Etienne)
Sy3 18h15 > 19h45 Symposium 3
Sy4 18h15 > 19h45 Symposium 4
vendredi 20 mars 2020
V1 08h30 > 10h00 Controverses
L’objectif de cette session de controverses est de faire la part belle au débat.
Cette année le choix des trois sujets discutés avec des experts convaincus promet une session animée.
A vous de prendre position pour ou contre la répétition des stages de réadaptation respiratoire, l’activité physique en cas de pollution, Le réentrainement à l’effort comme outil éducatif.

  • Modérateurs : A. Alain BERNADY (Cambo-Les-Bains), O. Olivier CONTAL (Lausanne)
08h30 INT16 POUR : Faut-il répéter les stages de réadaptation respiratoire ? 08h45 INT18 CONTRE : Faut-il répéter les stages de réadaptation respiratoire ? > A. Antoine GUERDER (Paris) 09h00 INT20 POUR : Peut-on faire de l’AP en cas de pollution ? > V. Valérie BOUGAULT (Nice) 09h15 INT21 CONTRE : Peut-on faire de l’AP en cas de pollution ? > B. Bruno HOUSSET (Créteil) 09h30 INT23 POUR : Le réentrainement à l’effort est-il un outil éducatif ? > M. Monique CHAMBOULEYRON (Genève) 09h45 INT24 CONTRE : Le réentrainement à l’effort est-il un outil éducatif ? > B. Bertrand SELLERON (Olivet)
V2 08h30 > 10h00 Dyspnée
Les données issues de l’imagerie cérébrale en 3 dimensions démontrent que la dyspnée active des structures cortico-limbiques qui favorisent la conscience intéroceptive et les sensations nociceptives telles que la douleur. Comme la douleur, la dyspnée peut et doit être mesurée. Afin de mieux comprendre et traiter la dyspnée, les recherches doivent se concentrer sur les mécanismes physiologiques qui la sous-tendent, développer et utiliser des outils d’évaluation dans les domaines sensoriel et affectif (Dyspnea 12, MDP etc.) et au niveau de l’impact de la dyspnée sur la qualité de vie et la capacité fonctionnelle (MMRC, LCADL etc.). Enfin, de nouvelles thérapies non médicamenteuses doivent être approfondies (pleine conscience, acupuncture, yoga etc.).
  • Modérateurs : J-M. Jean-Marie GROSBOIS (Pérenchies), P. Pascale SURPAS (Charnay)
08h30 INT17 Nouvelles approches physiopathologiques de la dyspnée > T. Thomas GILLE (Bobigny) 09h00 INT19 Outils d’évaluation > M. Marc BEAUMONT (Morlaix) 09h30 INT22 Thérapies non médicamenteuses > C. Capucine MORELOT-PANZINI (Paris)
V3 08h30 > 10h00 Place de la santé digitale en réhabilitation respiratoire
Session organisée avec le groupe de travail e-Santé

Notre système de santé est en pleine transformation. Comment en 2020 la santé digitale s’intègre dans nos pratiques ? Quelle place peut-elle prendre en réhabilitation ? Cette session permettra de partager des expériences internationales.

  • Modérateurs : A. Arnaud CHAMBELLAN (Nantes), D. Didier SAEY (Québec)
08h30 INT41 L’éducation thérapeutique digitale est-elle possible ? > J. Jean BOURBEAU (Montréal) 09h00 INT42 Quelle validité des objets connectés en réhabilitation ? > F. François BUGHIN (Montpellier) 09h30 INT43 La téléréhabilitation dans le parcours de soin du patient respiratoire > M. Maurice HAYOT (Montpellier)
PAUSE3 10h00 > 11h00 Pause 3ème partie
Pause et Visite commentée des affiches – 3ème partie
V4 11h00 > 12h30 Session internationale
Chaque année, cette session est très attendue car elle nous donne l’opportunité d’échanger avec des experts hors frontières. Une question primordiale est soulevée concernant la future définition de la réhabilitation ; d’autres thématiques d’actualité sont mises en lumières comme les troubles métaboliques et l’approche motivationnelle avec des équipes canadiennes que nous sommes honorés d’accueillir.
  • Modérateur : B. Benoit WALLAERT (Lille)
11h00 INT26 Faut-il changer la définition de la réhabilitation pour demain ? > M. Martijn SPRUIT (Hasselt) 11h30 INT34 Réhabilitation respiratoire et troubles métaboliques > F. François MALTAIS (Québec) 12h00 INT35 Approche motivationnelle en réhabilitation > J. Jean BOURBEAU (Montréal)
V5 11h00 > 12h30 Réadaptation respiratoire hors BPCO
Au-delà de la BPCO, il est aujourd’hui bien admis que la réhabilitation respiratoire a montré des bénéfices importants. Cette session permet de faire le point sur nos connaissances et nos pratiques dans les pathologies telles que la transplantation pulmonaire, l’asthme et la mucoviscidose.
  • Modérateurs : B. Bruno STACH (Valenciennes), D. Daniel VEALE (Dieulefit)
11h00 INT25 Pré et post greffe pulmonaire > F. François PHILIT (Lyon) 11h30 INT27 Asthme > H. Hakima OUKSEL (Angers) 12h00 INT28 Mucoviscidose > S. Sophie RAMEL (Roscoff)
Sy5 12h45 > 14h15 Symposium 5
Sy6 12h45 > 14h15 Symposium 6
V6 14h30 > 15h30 Session Communications orales et remise de prix
  • Modérateurs : J. Jean BOURBEAU (Montréal), F. Frédéric COSTES (Clermont-Ferrand), F. François MALTAIS (Québec)
14h30 INT36 Communications orales 15h15 INT37 Remise des prix
V7 15h30 > 16h30 Actualités en réhabilitation respiratoire : Top 10 des publications 
Cette session fait le point sur les actualités les plus marquantes de cette année en réhabilitation respiratoire à partir des dernières données de la littérature : où en sommes-nous chez l’enfant et chez l’adulte ? Quels sont leurs points communs et leurs spécificités ?
  • Modérateurs : H. Hakima OUKSEL (Angers), E. Estelle VILLIOT-DANGER (Briançon)
15h30 INT29 Chez l’adulte > C. Christophe PISON (Grenoble) 16h00 INT30 Chez l’enfant > L. Laurent MELY (Hyères)

Copyright © 2019 Margaux Orange. All rights reserved. / Politique de confidentialité / Conditions d'utilisation / Cookies

Copyright © key4events - All rights reserved